Beauport - Le pays de la Canne
Aquarium de la Guadeloupe
Jardin botanique de Deshaies
Rhum Karukéra
Green Blue Houses
Casino Saint François
village du littoral

Cimetière des Indiens

Monument - Saint-François

La Commune de Saint-François est dotée de deux cimetières et nombreux sont ceux qui s'imaginent que c'est par esprit de séparatisme qu'un cimetière indien existe dans cette ville. L'un est situé dans l’agglomération, le deuxième, dénommé encore aujourd’hui “Cimetière des Indiens“, se trouve à proximité de la plage des Raisins Clairs. Si la création du premier cimetière qui accompagna la fondation du bourg au XVIIè siècle fut destiné à l'époque aux maîtres et colons, puis au noirs, après l'abolition de l'esclavage, même si le carré des Blancs demeura pendant longtemps intouchable, plusieurs explications sont avancées concernant la présence du cimetière des Indiens. De 1854 à 1889, la main d'œuvre indienne arriva en Guadeloupe. Première hypothèse : pour l’Eglise catholique, ce sont des païens, ils n’ont donc pas droit à la terre des Chrétiens. De plus, pas question d’incinération comme le veut leur tradition. On leur attribua alors le lieu jadis réservé aux esclaves, près de la mer, à Raisins Clairs (des fouilles récentes attestent de la présence d'un cimetière d'esclaves). Autre explication, les Noirs s’opposèrent à la présence de défunts d’origine indienne aux côtés de leurs ancêtres, se plaignant des coutumes qu'ils pratiquaient à l'égard de leurs morts. Un grand propriétaire indien aurait alors offert un terrain à ses frères d'origine pour leur permettre de pratiquer en toute quiétude leurs rites. Autre version, plus romanesque, quelques Indiens, en attente de leur retour en Inde, campèrent  sur le bord de la mer espérant prendre là le bateau pour Pondichéry, moururent sur le sable et furent ensevelis sur place, créant ainsi naturellement un lieu de sépulture. Ainsi, frappée par l’exclusion ou entrainée vers un destin singulier, cette communauté indienne se résolut à s’approprier le bien attribué qui continue à accueillir régulièrement rites funéraires et cérémonies.

Cimetière des Indiens -  Saint-François. Entre route et mer
Cimetière des Indiens - Saint-François. Entre route et mer
Cimetière des Indiens. La croix chrétienne reste très présente
Cimetière des Indiens. La croix chrétienne reste très présente
Sur les plaques, des noms de familles saint-franciscaines d'origine indienne
Sur les plaques, des noms de familles saint-franciscaines d'origine indienne
Les tombeaux imposants côtoient les sépultures modestes
Les tombeaux imposants côtoient les sépultures modestes
chemin bleu
green blue houses
majesty
Village du Littoral

    English version - - © 2012 Chemin Bleu - Tous droits réservés - Mentions légales - Réalisation Vincent Mallet