Beauport - Le pays de la Canne
Aquarium de la Guadeloupe
Jardin botanique de Deshaies
Rhum Karukéra
Green Blue Houses
Casino Saint François
village du littoral

Mail à Man Réaux

Paysage - Pointe-à-Pitre

Inauguré le 13 février 2017, le Mail à Man Réaux se déploie sur le site occupé depuis la fin du XIXè siècle par le marché “à Man Réaux“ du nom de la compagne d’Emile Réaux, négociant pointois.
Ce marché fusionna ensuite avec le marché Saint Jules situé en face de l’hospice du même nom, devenu aujourd’hui la Centre culturel Rémy Nainsouta. Dans les années soixante, il bénéficia d’équipements permettant de meilleures conditions de travail. C’est en 1965 qu’il fut implanté au cœur de la Cité Henri IV, sur un espace plus large propice à la promenade. Désormais appelé “Mail à Man Réaux“, ce lieu de rencontre, lien entre la ville ancienne et sa périphérie, se déploie ainsi sur les quartiers Henri IV, Chanzy et Bergevin. Sur ce même site, se trouve le Square Guy Tirolien qui abrite le buste du poète.
Né le 13 février 1917 à Pointe-à-Pitre Guy Tirolien fit des études secondaires au Lycée Carnot de Pointe-à-Pitre, puis au Lycée Louis-le-Grand à Paris, où il prépara le concours d’entrée à l’École nationale de la France d’outre-mer. Il fit la connaissance d’Albert Béville et Léopold Sédar Senghor. Prisonnier en 1940, cet homme de conviction s’engagea dès 1942 dans le combat de la négritude aux côtés de ses amis Senghor, Aimé Césaire, Léon-Gontran Damas et participa à la fondation de la revue “Présence africaine“ publiée simultanément en 1947 à Paris et Dakar. De 1944 à 1960, Guy Tirolien fut administrateur de la France d’outre-mer en Afrique. Il sera ensuite Commissaire à l’information culturelle (1961-1965), puis représentant des Nations-Unies au Mali (1965-1970) et au Gabon (1970-1973). Ses principales œuvres sont “Balles d’or“ un premier recueil de poèmes publié en 1961 et “Feuilles vivantes au matin“, ouvrage composé de poèmes et de nouvelles, paru en 1977. Il vécut ensuite en Guadeloupe sur sa chère île de Marie-Galante jusqu’à sa mort le 3 août 1988.

chemin bleu

    English version - - © 2012 Chemin Bleu - Tous droits réservés - Mentions légales - Réalisation Vincent Mallet