Beauport - Le pays de la Canne
Aquarium de la Guadeloupe
Jardin botanique de Deshaies
Rhum Karukéra
Green Blue Houses
Casino Saint François
village du littoral

Monument aux morts

Monument - Petit-Bourg

En béton, de style figuratif, inauguré le 15 août 1926, il porte l'inscription “à la mémoire glorieuse des soldats de Petit-Bourg morts pour la France“. Il représente, érigé sur un piédestal, un soldat mourant en tenue traditionnelle de poilu, capote et bandes molletières, serrant contre son cœur le drapeau français. Sur une plaque sont gravés les noms des 46 jeunes Petit-Bourgeois morts pour la France. La place où se tient le monument a été aménagée en 1997. Plus de 1100 Guadeloupéens moururent à la première guerre. La revendication du service militaire arriva dans les colonies avec la Troisième République, stimulée par le désir d'égalité et de reconnaissance en tant que citoyen à part entière avec “ses droits et ses devoirs“. Les obstacles juridiques furent cependant nombreux ainsi que les réticences de la part des autorités militaires. Les premiers enrôlements au service militaire ne se firent qu'à partir de 1913, même si le principe avait été adopté par une loi de 1889. Les premiers conscrits en provenance des Antilles débarquèrent en métropole à l’automne. Ils furent rapidement confrontés à de nombreuses difficultés, notamment sanitaires et climatiques.

 
Petit-Bourg. Monument élevé rue Victor Schœlcher
Petit-Bourg. Monument élevé rue Victor Schœlcher
En bas du monument, une plaque comporte les noms des 46 jeunes Petit-Bourgeois morts pour la France
En bas du monument, une plaque comporte les noms des 46 jeunes Petit-Bourgeois morts pour la France
Le soldat à l'agonie serre contre son cœur le drapeau, offrant sa vie à la patrie
Le soldat à l'agonie serre contre son cœur le drapeau, offrant sa vie à la patrie
chemin bleu
Toque & Délices
pas comme les autres
pas comme les autres 2
Karamel

    English version - - © 2012 Chemin Bleu - Tous droits réservés - Mentions légales - Réalisation Vincent Mallet