Jardin botanique de Deshaies
Bourse des Vols
Beauport new
Paradoxe
Autolagon

Moulin de Beuthier

Moulin - Port-Louis

Situé à proximité du lac de Gashet et non loin de la Ravine Beuthier, ce moulin tour, quoi que très endommagé, témoin du riche passé sucrier de la commune de Port-Louis, résiste encore fièrement aux vents et aux intempéries. De forme tronconique le moulin tour comportait trois ouvertures cintrées en pierre de taille. L'une d'elle, plus large, permettait de rentrer à l'intérieur du moulin le mécanisme. Il existe en plus des différentes baies, une autre ouverture, la “goulotte“ à vesou, placée au ras du sol intérieur du moulin. Les murs étaient recouverts d'un enduit à base de chaux qui bien souvent, a en grande partie disparu. Le moulin à vent traditionnel était ainsi composé d'une douzaine d'éléments distincts.  Le “chapeau“ ou la calotte, qui désignait le toit. Pour le moulin à tour, il est mobile et glisse sur un chemin dormant, sorte de rail en bois, ou bien un système formé de patins glissant dans une entaille creusée dans la pierre du corps du moulin. Le chapeau conique ne débordait pas de la tour afin de mieux résister aux vents. Le “fût“ est le nom donné au corps du moulin en forme de tour. Elle pouvait être cylindrique, forme la plus répandue en France, mais aussi tronconique avec à l'intérieur un vaste espace destiné à recevoir plusieurs paires de meules. Il y a aussi des moulins de forme polygonale, souvent à huit côtés. La “queue“, aussi appelée guivre ou gouvernail, est une longue tige de bois, solidaire du chapeau, qui permettait d'orienter les ailes face au vent. Elle sera plus tard remplacée par un système de chaîne sans fin, agissant sur une crémaillère, ou par une manivelle fonctionnant sur le même principe. Les “ailes“, au nombre de quatre, jouent le rôle de moteur. Chaque aile est composé d'un axe médian, la vergue, qui supporte des barreaux transversaux. Cet ensemble, le lattis, était  munis de volets en bois, ou de toiles tendue, en lin ou en chanvre, deux par aile. L'“arbre“, axe en bois, est un élément essentiel du moulin, car il transmet l'énergie diffusée par le mouvement des ailes aux meules grâce à un système d'engrenage. La tête de l'arbre est traversée par les vergues des ailes. Le “rouet", partie de l'arbre moteur est constitué d'une grande roue dentée située sur le même plan que les ailes. Au contact de ses dents en bois appelées alluchons, elle entraîne un engrenage horizontal : c'est le système du renvoi d'angle. La “lanterne“ dénommée aussi pelote ou fusée, faite de deux plateaux circulaires en bois, reliés par sept ou neuf fuseaux, transmettait le mouvement du rouet aux meules. Les “meules“ fonctionnent par paire. La fixe est nommée "dormante" ou « glissante »,est en dessous, la mobile "volante" ou "vivante", au-dessus. Ce qu'on appelle “gros fer“ est l'axe métallique, solidaire de la lanterne. Il transmet le mouvement à la meule mobile, quand il n'y a qu'une paire de meules, ou au hérisson, une grande roue dentée qui sert d'intermédiaire quand il y a plusieurs paires. La “trémie“, placée au-dessus des meules, est une sorte de caisse en forme d'entonnoir qui contient la matière à broyer (cannes ou grains). Les meules ne doivent jamais tourner à vide. Enfin, la “goulotte“ est un tuyau de bois par lequel s'écoulait le jus (le vesou) jusqu'au rez-de-chaussée, où il est récupéré. Parfois, on trouvait un cartouche au-dessus de la base principale. Cet ornement contenait généralement une inscription visant à signifier l'appartenance de l'Habitation sucrerie et obéissait aux mêmes principes que l'écu d'armoiries. Il représentait souvent l'emblème des familles nobles, à défaut, le nom du propriétaire et la date de construction du moulin.

En forme de tour, sur une butte, le moulin de Beuthier
En forme de tour, sur une butte, le moulin de Beuthier
La pierre fraternise avec la végétation
La pierre fraternise avec la végétation
L'une des baies cintrées
L'une des baies cintrées
Fièrement, il résiste aux intempéries
Fièrement, il résiste aux intempéries
chemin bleu
Autolagon Port Louis
madelia
kaladja
Le poisson d'or

    English version - - © 2012 Chemin Bleu - Tous droits réservés - Mentions légales - Réalisation Vincent Mallet