Beauport - Le pays de la Canne
Aquarium de la Guadeloupe
Jardin botanique de Deshaies
Rhum Karukéra
Green Blue Houses
Casino Saint François
village du littoral

Habitation Claire Fontaine

Architecture - Baillif

A la fois sucrerie et caféière, l'Habitation Claire Fontaine occupait près de 230 hectares en 1780 et employait plus de 200 esclaves. Un cachot fut à cette époque construit dont il reste encore les vestiges. Depuis sa création dans la seconde moitié du XVIIè siècle, l'exploitation sucrière de Claire Fontaine utilisait l'énergie hydraulique d'un canal. Le cyclone de 1865 ayant détruit ce dispositif, les propriétaires adoptèrent la machine à vapeur, plus performante. Cette propriété disposait d'une maison principale particulièrement bien construite. Elle a appartenu à Georges de Bologne Saint-Georges. Son fils naturel, le Chevalier de Saint-Georges fut escrimeur réputé et compositeur éminent dans le Paris de la fin du XVIIIè siècle. Elle fut la propriété d'Oscar Bernus à la fin du XIXè, qui modernisa les équipements (machines, reconstruction de la cheminée…). On peut voir sur le site la tombe d'Alfred d'Alaret-Solier, inspecteur des douanes, Chevalier de la Légion d'honneur, né en 1835, mort en 1918.

Baillif, Habitation Claire Fontaine, la maison de maître a été restaurée
Baillif, Habitation Claire Fontaine, la maison de maître a été restaurée
Habitation Claire Fontaine - Baillif. Quelques vestiges encore debout
Habitation Claire Fontaine - Baillif. Quelques vestiges encore debout
Habitation Claire Fontaine. L'évocation du Chevalier de Saint-Georges plane sur ce lieu
Habitation Claire Fontaine. L'évocation du Chevalier de Saint-Georges plane sur ce lieu
Habitation Claire Fontaine. Tombe d'Alfred d'Alaret-Solier
Habitation Claire Fontaine. Tombe d'Alfred d'Alaret-Solier
chemin bleu
caprice des îles
Paradis tropical

    English version - - © 2012 Chemin Bleu - Tous droits réservés - Mentions légales - Réalisation Vincent Mallet