Beauport - Le pays de la Canne
Aquarium de la Guadeloupe
Jardin botanique de Deshaies
Rhum Karukéra
Green Blue Houses
Casino Saint François
village du littoral

Monument aux morts

Monument - Anse-Bertrand

De facture “métropolitaine“, il rappelle au passant le prix du sang versé par les enfants de la commune. On retrouve la présence du soldat debout, l’arme au pied. “A nos morts“ : une épigraphe des plus sobres : élément principal de décoration du monument, l'allégorie montre en bas-relief un gisant (sculpture funéraire de l'art chrétien représentant un personnage couché) au-dessus duquel semble veiller une Minerve (déesse de la guerre) ailée, portant une épée et couvrant des lauriers de la gloire le soldat mort pour la patrie. La participation des Guadeloupéens à la première guerre mondiale fut une façon exceptionnelle d'accéder à un statut égalitaire avec le Métropolitain. Le départ des premiers conscrits de la Guadeloupe vers la France en octobre 1913 (c'est en 1915 que partit le plus grand nombre) représentait ainsi une grande reconnaissance sociale. Etre patriote signifiait être enfin reconnu Français. L'armée fut alors considérée comme un facteur d'assimilation.

Monument aux morts d'Anse-Bertrand, avenue Cheikh Anta Diop, en haut du morne
Monument aux morts d'Anse-Bertrand, avenue Cheikh Anta Diop, en haut du morne
Anse-Bertrand, le traditionnel poilu, tenue bleu horizon et bandes molletières
Anse-Bertrand, le traditionnel poilu, tenue bleu horizon et bandes molletières
Monument aux morts - Anse-Bertrand : bas-relief allégorique
Monument aux morts - Anse-Bertrand : bas-relief allégorique
chemin bleu
boulangerie du sportif
Anse auto services
Anse-Bertrand Zion

    English version - - © 2012 Chemin Bleu - Tous droits réservés - Mentions légales - Réalisation Vincent Mallet