Beauport - Le pays de la Canne
Aquarium de la Guadeloupe
Jardin botanique de Deshaies
Rhum Karukéra
Green Blue Houses
Casino Saint François
village du littoral

Monument aux morts

Monument - Lamentin

Conçu par Ali Tur, érigé en 1933 et inauguré par le Maire Pierre Bouvrat, il s'agit d'un monument non figuratif (stèle) en béton armé et marbre. Il présente de part et d'autre de la partie centrale trois colonnes en gradins lui conférant une allure à la fois imposante et élégante. On distingue deux plaques sur lesquelles sont inscrits tous les noms des victimes ainsi que les inscriptions “Honneur“ “Patrie“. La colonne centrale avec l'inscrition “Le Lamentin à ses enfants morts pour la France“ rappelle que les Lamentinois sont tombés au champ d'honneur en tant que citoyens français. Présence du drapeau tricolore, celui de l’Europe et le monogramme de la République Française à la tête du monument. La croix chrétienne en béton armé, probablement souhaité par les commanditaires de l'époque, fait intégralement partie du cénotaphe. On lui a préféré aujourd'hui la cocarde républicaine qui la recouvre.  La loi du 7 août 1913, suivi du départ des premiers conscrits de la Guadeloupe vers la France en octobre 1913 représentait pour la population la garantie d'une reconnaissance sociale. Etre patriote signifiait être reconnu Français. Ces conscrits, qui pour la plupart ne connaissaient pas la France, éprouvèrent cependant de grandes difficultés d’adaptation (linguistique, climatique, sanitaire…) et de nombreux candidats étaient réformés pour cause de maladie. Mais les besoins de la guerre et l'urgence du recrutement dépassèrent ces considérations et beaucoup de Guadeloupéens partirent au front. Certains furent versés dans les unités métropolitaines, d'autres formèrent des contingents coloniaux, près de 1500 y périrent.

Conçu par Ali Tur, monument non figuratif (stèle) en béton armé et marbre érigé en 1933
Conçu par Ali Tur, monument non figuratif (stèle) en béton armé et marbre érigé en 1933
Cette inscription rappelle que les Lamentinois sont tombés en tant que citoyens français
Cette inscription rappelle que les Lamentinois sont tombés en tant que citoyens français
Monument aux morts, Lamentin. Cette plaque honore la mémoire des combattants de la liberté de 1802
Monument aux morts, Lamentin. Cette plaque honore la mémoire des combattants de la liberté de 1802
chemin bleu
la belle chaudiere
pense à toi

    English version - - © 2012 Chemin Bleu - Tous droits réservés - Mentions légales - Réalisation Vincent Mallet