Jardin botanique de Deshaies
Bourse des Vols
Beauport new
Paradoxe
Autolagon

Moulin de Gissac

Moulin - Sainte-Anne

Connus depuis le XIIè siècle en Europe et bien avant en Asie (Afghanistan), les moulins à vent sont apparus au début du XVIIIè siècle (1730) en Guadeloupe. C'est le moulin tour, composé d'un corps tronconique en maçonnerie et doté d'une charpente mobile pour orienter les ailes, qui est le plus répandu. Le moulin de Gissac serait le plus ancien de Guadeloupe. Encore entouré de quelques vestiges d'une habitation sucrière, il a résisté aux tremblements de terre, en particulier celui de 1843. Murs épais, il ne dispose que de deux baies, l'une pour l'introduction de la canne, l'autre pour évacuer la bagasse (résidu de canne). Deux fenêtres permettent l'éclairage et l'accès au mécanisme. Au ras du sol, une petite ouverture, la “goulerotte“, a pour fonction d'acheminer le vesou (jus de canne obtenu après presse) vers la sucrerie. A proximité d'une résidence, mais actuellement envahi par la végétation, on y accède par un petit chemin à droite un peu avant le lycée Yves Leborgne.

Petit à petit envahi par la végétation
Petit à petit envahi par la végétation
Moulin de Gissac - Sainte-Anne : baie et fenêtre
Moulin de Gissac - Sainte-Anne : baie et fenêtre
Moulin de Gissac à Sainte-Anne. Moellons et enduit résistent encore
Moulin de Gissac à Sainte-Anne. Moellons et enduit résistent encore
Sainte-Anne, le moulin de Gissac il y a quelques années
Sainte-Anne, le moulin de Gissac il y a quelques années
Les Heures Saines
Stand Up Paddle
Désirs du Palais
Randonnée quad

    English version - - © 2012 Chemin Bleu - Tous droits réservés - Mentions légales - Réalisation Vincent Mallet